Revue de Presse


Est Républicain - 20/05/2017 - "Plaidoyer pour les haies" 
type de média : presse écrite
Résumé: A la Croisée Découverte, au cours d'un café-débat, un groupe de paysans burkinabés est venu témoigner des pratiques agricoles initiées depuis 1989.



Est Républicain - 19/05/2017 - "Une ferme 100% bio" 
type de média : presse écrite
Résumé: Un groupe du Burkina Faso a découvert la ferme du porc qui dore, et souhaite s'en inspirer dans son pays. Découverte.



Vie agricole de la Meuse - 13/01/2017 - "Agroforesterie, une pratique ancrée dans une démarche globale" 
type de média : presse agricole
Résumé: Vendredi 16 décembre, Bertrand Cailly, directeur de la ferme du lycée agricole de Pixérécourt a présenté la démarche de l’exploitation en matière d’agroforesterie. La rencontre était initiée par l’association Agroforesterie Lorraine. 

Créée en 2015, l’association Agroforesterie Lorraine a pour objectif de faire la promotion et d’accompagner le développement de l'agroforesterie sur les quatre départements lorrains. L’association a organisé, vendredi 16 décembre, une visite des parcelles d’agroforesterie de la ferme du lycée agricole de Pixérécourt. «L’objectif de cet après-midi est de rassembler les personnes intéressées par le sujet, d’initier une dynamique sur la région», souligne Yann Loppion, consultant et formateur Sol Vivant et administrateur de l’association française d’Agroforesterie.

Une quarantaine de participants de tous horizons, dont la moitié d’agriculteurs, sont venus découvrir les pratiques de la ferme du lycée agricole de Pixérécourt. La visite a été conduite par Bertrand Cailly, le directeur de la ferme. «On ne peut pas parler d’agroforesterie sans parler du projet global de la ferme», estime le responsable.

De l’ombre pour les animaux

L’équipe, Bertrand Cailly et deux salariés, ont entrepris de réorienter le système d’exploitation il y a une dizaine d’années. «Tous les choix opérés le sont dans l’objectif de dégager de la valeur ajoutée afin de rémunérer la main-d’oeuvre. Si je suis rémunéré par l’Etat, le revenu des salariés est uniquement financé par l’activité de la ferme», explique Bertand Cailly.

L’exploitation s’étend sur 280 ha, dont 235 ha de Sfp (140 ha sur le plateau de Malzéville, pâturés par les moutons). La ferme produit 430.000 l de lait par an avec 75 vaches croisées (croisement 5 voies) et compte une troupe de 200 brebis. L’équipe est engagée dans une démarche de réduction des produits phytosanitaires. Elle pratique le non labour intégral depuis 2006. «Nous donnons la priorité à l’offre fourragère et en particulier à la pâture pour avoir le moins de fourrages possible à récolter et distribuer». L’équipe pratique le pâturage tournant depuis 2010. Les premières lignes d’arbres intraparcellaires ont été implantées en 2008 dans une parcelle en bordure de Meurthe, dans le cadre d’une rotation avec cinq années de prairie temporaire (fauchée et pâturée) et une année de blé. «Notre objectif premier était de faire de  l’ombre aux animaux. C’était un objectif un peu réducteur», reconnaît Bertrand Cailly. A l’époque, la pratique n’est pas vulgarisée en Lorraine. «Nous avons implanté des rangées d’arbres tous les 26 m, et les arbres sont espacés de 8 m, pour permettre le passage du pulvérisateur (24 m) ou le passage de la herse étrille (12 m)». L’équipe a choisi d’implanter des sorbiers des oiseleurs, des aulnes et des frênes. Une partie des frênes, victimes d’une maladie, a été remplacée par du merisier, du charme et de l’érable. Les rangées d’arbres sont protégées par des fils électriques, «le plus efficace et le moins cher. Et les animaux peuvent pâturer sous les fils électriques».

Des essences thérapeutiques

«Quand nous avons mis en place cette première parcelle, nous avons fait des erreurs à ne pas reproduire. Nous avions planté des arbres développés, mieux vaut mettre des baliveaux. Nous avions fait les trous à la main, il est possible d’utiliser une mini pelle. Et au départ nous n’avions pas mis de perchoirs dans les parcelles, nous avons eu des dégâts de rapaces», met en garde Bertrand Cailly. Les pieds des arbres ont été paillés la première année pour limiter l’enherbement et préserver l’humidité dans le sol l’été. Les lignes sont fauchées et la débroussailleuse est passée une fois par an aux pieds des arbres. «La fauche a toute son importance pour maîtriser le rumex». La Chambre régionale d’agriculture de Lorraine a installé, en 2015, un dispositif expérimental, avec bougies poreuses, dans le but d’évaluer les bénéfices à tirer de l’intégration d’arbres dans les parcelles agricoles sur la dynamique et les risques de pollution des eaux. Des suivis biodiversité sont également réalisés. Les premières observations ont montré une tendance positive sur la population de carabes. «Aujourd’hui nous voudrions aller plus loin et implanter des essences arbustives à vocation thérapeutique entre les arbres. L’objectif est de fournir une immunité naturelle aux animaux. Nous n’avons pas pratiqué de déparasitage depuis six ans, grâce au pâturage tournant», confie Bertrand Cailly.

Pré-verger

En décembre 2013, un vergerconservatoire a été implanté sur un modèle agroforestier dans une prairie permanente pâturée par les ovins : 50 fruitiers, notamment des essences anciennes disposées sur quatre lignes espacées de 25 m couvrent une surface de 2,4 ha. Le projet a été mené par les élèves du lycée agricole.«Le lycée bénéficie d’une halle de transformation agroalimentaire. L’objectif sera d’y transformer les fruits issus du verger». Chaque arbre est protégé par un corset métallique. A la même période, une troisième parcelle, plus souvent en culture, a été implantée avec des cormiers, dans le cadre d’un partenariat avec l’Association des Cormiers Forestiers Fruitiers et de l’opération «Plantons un arbre» organisée par la Fondation Yves Rocher. Les lignes de cormiers ont été espacées de 52 m, avec un écart de 10 m sur la ligne. «Une seule espèce ce n’est pas l’idéal en agroforesterie», estime Bertrand Cailly. En espaçant les lignes de 52 m, l’équipe s’est donnée la possibilité de remettre d’autres espèces entre les rangées. Chaque arbre est protégé car la parcelle reçoit régulièrement des moutons ou des génisses.

Hélène Flamant.

plus...


Est Républicain - 04/01/2017 - "Lorraine Agriculture : L'agroforesterie et ses vertus"

type de média : presse écrite

Résumé: En Lorraine, une association s’est créée pour remettre l’arbre au cœur des systèmes agricoles. Un principe de cohabitation rentable et écologique. Démonstration près de Nancy.

Lien de téléchargement



Vosges Matin - 29/10/2015 - "Des arbres au secours des sols et des cultures - Golbey"
type de média : presse écrite
Résumé: Compte-rendu de la réunion publique du vendredi 23 octobre, organisée par l’association "Des arbres pour la vie"à Golbey (Vosges) en présence de l’association française d’agroforesterie....
Lien de téléchargement



Vosges Matin - 08/10/2015 - "Les arbres reprennent racine dans les prairies"
type de média : presse écrite
Résumé: Déracinés depuis plusieurs décennies, les arbres réinvestissent petit à petit les prairies et l’agroforesterie est à nouveau une discipline enseignée dans les lycées agricoles. Les 21 km de haies installés sur les 190 hectares de plaine de la ferme de Braquemont permettent notamment de retenir l’eau et freinent le vent de 30 à 40 %. C’est un enseignement qui avait disparu depuis une soixantaine d’années et qui reprend racine, petit à petit, dans les programmes scolaires des lycées agricoles. L’agroforesterie, à l’image de la journée d’hier à la ferme de Br...
Lien de téléchargement



Vosges Matin - 6/10/2015 - "L'arbopastoralisme avec Benoit Gille"
type de média : presse écrite
Résumé: Sous les pommiers, des moutons réinventent l'agriculture. Comment élever 380 brebis à tête noire à Dombrot le sec sous des pommiers. Cela prouve que deux métiers sont compatibles sur une même terre....



L’Est républicain - 26/08/2015 - "Un pommier, un coq - Ferme Moine (Vosges)"
type de média : presse écrite
Résumé: A Rasey, dans les Vosges, on n’asperge pas les arbres d’insecticides mais on fait confiance aux 400 gallinacés pour se débarrasser des chenilles et pucerons...
Lien de téléchargement



La France Agricole - 10/07/2015 - "Concevoir un plan d’exploitation des haies"
type de média : Presse spécialisée
Résumé: Il est plus que jamais opportun de s’intéresser à l’économie de la haie pour limiter les frais et dégager un revenu. La haie est un atelier productif à part entière, à valoriser par des coupes régulières. Présentation d’un cas de gestion sur 12 km linéaires....
Lien de téléchargement



Le Sillon - 06/2015 - "L’agroforesterie, pour cultiver un sol Vivant"
type de média : Presse spécialisée
Résumé: La région Adour-Garonne fait figure de pionnière en agroforesterie, sans doute parce que la fixation et la pérennité des sols y est essentielle.
Evitons les clichés : L’agroforesterie ne se résume pas à replanter des arbres dans les exploitations et au milieu des champs ! Plus globalement,il s’agit bien de couvrir les sols par plusieurs strates végétales, dont les arbres font partie intégrante. Et ainsi de remettre en route le cycle "vertueux" des sols et de la vie biologique......
Lien de téléchargement



L’Est républicain - 07/05/2015 - "Sale temps pour les haies - Lorraine"
type de média : presse écrite
Résumé: Les mesures de verdissement prévues dans la nouvelle PAC ont actuellement un effet pervers sur la biodiversité des campagnes. Un collectif associatif lorrain se mobilise. Elles ont lancé le SOS il y a quelques jours, effarées par le spectacle de désolation qui frappe la campagne lorraine. « Dans le secteur du Toulois ou de la vallée de Seille, on ne compte plus les haies arrachées, les prairies retournées, les îlots forestiers coupés à la tronçonneuse », soupire François Petitgand, de l’association Pave (Protection amélioration vie environnement). « On assiste, impuissant...
Lien de téléchargement



La France Agricole - 15/05/2015 - "Dossier agriculteurs et apiculteurs : des initiatives à essaimer"
type de média : dossier d’information
Résumé: Le gîte et le couvert toute l’année
Haies champêtres, agroforesterie, mares, bandes fleuries...La diversité reste la meilleure des solutions.
Un timide rayon de soleil matinal. Un champ coloré de jaune, violet et bleu. Quelques ruches. Jean- Christophe et Benoît discutent. « Maintenant, tu peux laisser tes ruches toute l’année, plus besoin de faire la transhumance. » « En effet, il y a un sacré intérêt à être situé sur un tel site ! », répond Benoît, jeune apiculteur. Il produit 2 t de miel à l’année, de tournesol, de colza, ...
Lien de téléchargement



Journal de l’environnement - 28/04/2015 - "GES agricoles: l’agroforesterie prend racine"
type de média : presse web
Résumé: Article de Romain Loury Parmi les solutions à ce dilemme entre environnement et sécurité alimentaire, l’agroforesterie et la couverture végétale des sols agricoles. Les deux pratiques sont au centre d’un rapport remis mardi 28 avril au ministre par l’Association française d’agroforesterie, l’Institut de l’agriculture durable et l’association Arbre & Paysage. Le 7 mai, un autre rapport, publié cette fois-ci par le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) du ministère, sera publié spécifiquement sur l’agroforesterie. S...
Lien de téléchargement



Le Paysan Vosgien - 18/04/2014 - "Comprendre les leviers de l'agroforesterie MIRECOURT Avril 2014"
type de média : presse papier
Résumé: Dans le cadre d'un séminaire sur l'agroforesterie et les formations en Europe, L’EPLEFPA (établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole), que dirige Eric Gaillochon, vivait à l’heure de l’agroforesterie en début de semaine dernière. En toile de fond : la récente association à un projet européen nommé Agrofe (agroforesterie formations en Europe) s’adressant aux acteurs de l’agroforesterie, un système agricole à la fois ancestral et moderne « associant arbres et cultures ou animaux sur une même parcelle. » L’objectif du projet est de mettre en place deux types de référentiels européens de...
Lien de téléchargement

L’Est républicain - 01/04/2015 - "Promouvoir l’agroforesterie pour un sol vivant"
type de média : presse web
Résumé: Il faut réhabiliter les arbres. Vouloir associer arbres, cultures ou animaux, est ce si révolutionnaire ? La conférence donnée à la chapelle du château par Alain Canet, à l’initiative d’Arbracoop dans le cadre des conférences du sol vivant, a démontré qu’il n’en était rien. Quoi que… Verdir l’agriculture tout en étant rentable et pertinent, faire de l’arbre un intrant et pas un intrus : le président de l’association française d’agroforesterie, directeur d’Arbres et paysages du Gers, a le sens des formules pour faire passer le messa...
Lien de téléchargement



L'Est républicain - 29/12/2014 - "L'arbre s'enracine au champ"
type de média : presse écrite
Résumé: Depuis 2008 en France, à l’initiative d’un groupuscule d’agronomes, de paysans et de forestiers éclairés, une association nationale, l’Afaf, porte haut la bannière de ces systèmes agrosylvicoles ou agropastoraux qui commencent doucement mais sûrement à prendre racines dans l’Hexagone. Ils piègent le C02, écrêtent les crues, restaurent les sols, revitalisent la biodiversité et surtout, ils sont rentables. Les systèmes agroforestiers refont surface. Une bonne nouvelle pour les terroirs… Témoignages d'Alain Canet, Yves Bachevillier, Bertrand Cailly (Pixerécourt)...
Lien de téléchargement



Le Paysan Vosgien - 18/04/2014 - "Comprendre les leviers de l'agroforesterie MIRECOURT Avril 2014"
type de média : presse papier
Résumé: Dans le cadre d'un séminaire sur l'agroforesterie et les formations en Europe, L’EPLEFPA (établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole), que dirige Eric Gaillochon, vivait à l’heure de l’agroforesterie en début de semaine dernière. En toile de fond : la récente association à un projet européen nommé Agrofe (agroforesterie formations en Europe) s’adressant aux acteurs de l’agroforesterie, un système agricole à la fois ancestral et moderne « associant arbres et cultures ou animaux sur une même parcelle. » L’objectif du projet est de mettre en place deux types de référentiels européens de...
Lien de téléchargement